Imprimer

Partage d’été #48

Partage d’été #48


Trop d’eau à certains endroits, pas assez à d’autres.
Trop de feu, pas assez de feu.
Que de signes à prendre en considération sur notre planète. Nous pourrions les interpréter avec les mythes comme celui de Prométhée, Nous pourrions les interpréter comme des signes d’équilibre globaux et non locaux.
Le discours officiel est de parler de dérèglement climatique.
Dérèglement implique qu’il y a un règlement, fait par qui ? Selon quelles normes ? À quelle époque ?
Climat ou météo ? Y aurait-il confusion ? Il existe des cycles, liés à la rotation de la terre, aux courants marins, au soleil etc.…
Il existe des masses d’air chaudes et froides en évolution et malheureusement souvent manipulées par les hommes.
Il existe des mouvements de notre terre, volcans, plaques tectoniques…
Pourquoi vouloir toujours des règlements. Le terrain immunitaire de chaque niveau de vie, cellules ou cellule, homme, terre, univers …n’est-il pas à respecter ?
Regardons nos bois et forêts : quelles essences replantées ensemble, quelles distances entre les parcelles ?
Regardons les eaux : les fleuves sont canalisés, voire détournés. Les terres sont bétonnées. Les pluies sont commandées par des moyens chimiques et physiques.
Regardons nos forêts primaires qui sont abattues.
Les arbres ont plusieurs fonctions, celle d’absorber le CO2 mais aussi de conduire l’eau vers le sol et les nappes phréatiques. (Voir les travaux de Marc Henry).
Parle-t’on de règlements ou plutôt de respect du vivant, de la nature dans tous ses règnes.
Voila quelques réflexions de fin d’été.
Ces sujets, j’essaie de les traiter dans les conférences de l’Agora, sens, conscience…
Le programme sera envoyé dans quelques jours. Il est déjà consultable sur le site. Le premier événement aura lieu le jeudi 8 septembre. Je signale aussi un événement au grand Rex le samedi 10 septembre avec de bons intervenants : https://natureguerisseuse.com/

Abonnez vous pour bien profiter de ces rendez vous. Partagez l’info de ces lettres.
Je fais mon chemin et j’aime le partager avec vous.
De tout cœur avec vous.
Philippe

Inscrivez-vous à notre Info-Lettre