Imprimer

Les Couleurs du Mexique "la peau de la cité"

Les Couleurs du Mexique "la peau de la cité"

Photographies d’Alejandro Echeverria

avec

Echeverria Alejandro : Alejandro Echeverria, photographe professionnel depuis plus de 23 ans, est originaire de la ville de Oaxaca. Spécialiste de la photographie en couleur, il a développé au cours de ces dernières années un regard esthétique, social et culturel sur les (...) Lire la biographie complète


Alejandro Echeverria, photographe professionnel depuis plus de 23 ans, est originaire de la ville de Oaxaca. Spécialiste de la photographie en couleur, il a développé au cours de ces dernières années un regard esthétique, social et culturel sur les murs de la ville.

Depuis 1990, son travail a fait l’objet d’expositions individuelles et collectives dans différents musées et galeries de Oaxaca, mais également d’autres villes mexicaines ainsi qu’aux Etats Unis (Los Angeles et San Francisco en Californie, et New York), la Habana, Cuba y Buenos Aires, Argentina. Ses photographies ont également illustré de nombreuses publications et couvertures de livres. Alejandro a présenté la série « Paysages » à l’Université Pédagogique Nationale de la ville de Mexico. Ses œuvres font partie des collections du Musée d’Art Contemporain et du Centre Photographique Alvarez Bravo, dans l’Etat de Oaxaca. Il a par ailleurs réalisé plusieurs inventaires photographiques des sites naturels et bâtis de la ville d’Oaxaca, reconnue au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa photographie s’intègre au projet collectif « L’art s’engage, le peuple de Oaxaca en lutte », présenté dans plusieurs villes françaises entre 2007 et 2008 (Paris, Besançon et Lille), projet également coordonné par l’association AlterCultures.

Certaines des critiques le concernant s’accordent pour dire que « son potentiel d’expression picturale réenchante la prise de vue photographique, recherche la contemplation, la constance des rites dans l’immanence de l’image photographique, et que plus significatif pour la vision, que de contempler les murs d’une ville, tout ce qui se concentre dans la marche du passant. Ce qui advient du temps et de l’histoire, ce qui, à partir de superpositions, dissimule la fréquence élémentaire de l’alignement et de la condensation d’un aménagement urbain. Et il ne renvoie à rien d’autres qu’à la subtilité d’une observation immaculée ».


Les Couleurs du Mexique

A consulter aussi

Hikari - Lumière

15 ans de biosphère culturelle

"Entre deux"

Danses de Lumière

Martine Le Normand


QRCode Les Couleurs du Mexique

Inscrivez-vous à notre Info-Lettre