Imprimer

Mystère des pyramides, géométrie sacrée

Mystère des pyramides, géométrie sacrée

avec

Eric Lesaint : Eric Lesaint est un chercheur autodidacte qui dès son adolescence s’est passionné pour les Pyramides et autres lieux emblématiques. Comme nombre de chercheurs, le déclic a été le visionnage de la Révélation des Pyramides. Ce film ayant permis de mettre (...) Lire la biographie complète


L’Egypte…. 7 pyramides géantes, énigmatiques. 7 pyramides encore debout qui ont précédé près de 3000 ans de Dynasties égyptiennes. Dynasties qui n’ont été capable de construire postérieurement que des pyramides, presque ridicules, faites de briques crues dont la plupart ont complètement disparues

Pour l’archéologie pourtant , peu de mystères sur ces 7 pyramides. Si elles sont grandes c’est que leurs constructeurs étaient des mégalos, quant à leur emplacement, bien sûr le hasard ! Et pour leur fonction comme toujours une sépulture…

Mais quand on analyse les faits à la manière d’un géomètre, on s’aperçoit que rien de tient et tout devient encore plus extraordinaire !

En avant première, à l’Agora Eric Lesaint révélera une des clefs du mystère des Pyramides .

Il vous expliquera, de manière factuelle, qu’un plan d’ensemble a été conçu, bien avant la construction. Vous verrez que chaque emplacement a été choisi minutieusement et surtout, que tout a été tracé au système métrique, étalon de mesure qui théoriquement n’aurait été employé qu’à partir de 1793, après des calculs de longueur du méridien terrestre. Vous apprendrez que non seulement les bâtisseurs connaissaient le mètre mais aussi précisément le diamètre de la lune, de la terre du soleil !

Vous verrez donc, comment ont été choisis les emplacements de ces 7 Pyramides géantes, comment on a déterminé leurs dimensions. Vous verrez que leurs formes répondent à un cahier des charges précis.

Vous comprendrez que Kheops et les différents pharaons cités par les archéologues sont sans doute étrangers à ces constructions gargantuesques. Devant tous les paramètres, les interconnections, les exigences géométriques qu’il a fallut rentrer dans le cahier des charges, les conclusions actuelles sont impossibles.

Bien sûr cette conférence ne demande aucunes connaissances particulières, elle est accessible à tous sera suivi par un débat.

Inscrivez-vous à notre Info-Lettre