Imprimer

Sous les vaccins, la big finance ?!?

Sous les vaccins, la big finance ?!?

avec

Charles-Maxence Layet : Maxence Layet est journaliste et auteur scientifique, spécialiste des nouvelles technologies de l’énergie, santé et environnement électromagnétique. Auteur de nombreux ouvrages et documentaires, notamment « L’Energie secrète de l’Univers », « (...) Lire la biographie complète


Big Pharma, MegaMonopoly & « Fausse » Concurrence

Voici le grand secret de Big Pharma. Derrière le lobbying des grands labos, un autre cartel se profile. Depuis 10 ans, une poignée de gestionnaires d’actifs et de grands investisseurs financiers se partage la propriété des laboratoires pharmaceutiques côtés en Bourse, voire de l’ensemble des firmes du secteur. En 2014 par exemple, une poignée d’investisseurs détenait à la fois, ensemble, la majorité des actions des sociétés Novartis et Bayer. Ainsi, il est désormais courant que plus de la moitié du capital d’un grand labo soit entre les mains d’un noyau d’actionnaires minoritaires « communs », actionnaires possédant également des participations dans des entreprises concurrentes.

Cette « propriété conjointe » - une propriété commune ou partagée aux allures d’oligopole financier permettant aux fonds d’investissements de façonner les prix, le profit et le devenir du secteur pharma dans son entier - est désormais solidement documentée. Ce phénomène d’emprise sur les marchés, de manipulation et de simulacre de concurrence qui en résulte, a été mis en évidence depuis une dizaine d’années.

Le cartel de la « propriété commune » n’est pas spécifique à la filière pharma. Mais les taux de rentabilité insolents de BigPharma, dopés par l’argent public investi contre l’urgence sanitaire du Covid, s’avère le terrain privilégié de ce gigantesque Monopoly, dont la concentration, l’accumulation et les prises de participations croisées se sont accélérées ces dernières années. Par effet de loupe, le secteur du médicament devient aussi le révélateur, la lentille grossissante, de ce MegaMonopoly qui concerne en réalité tous les secteurs économiques.

Quels sont les risques croissants de cette situation sans précédent ? Quels enseignements tirés de cette influence croisée ? Comment remettre en cause cette mainmise des marchés ? Est-elle vraiment inéluctable ?

Une revue de données publiques et de publications de recherche parmi les plus récentes balisera les étapes de notre enquête et la « discussion commune » qui suivra.

Inscrivez-vous à notre Info-Lettre