Imprimer

Jardin des songes – Jean Joubert

Jardin des songes – Jean Joubert

avec

Marianne Auricoste : Marianne Auricoste débute au théatre, puis se consacre au rayonnement de la poésie et des nouvelles contemporaines de tous les pays. Elle crée l’association Le Champ des mots et organise de nombreuses tournées de récitals de poèmes en France et à (...) Lire la biographie complète


En hommage (choix de poèmes extrait de-Longtemps j’ai courtisé la nuit – L’alphabet des ombres – Ed. Bruno Doucey)

Lecture Marianne Auricoste
Accompagnée aux flûtes et percussions par Dominique Bertrand (sous réserve)

Jean Joubert nous a quitté en 2015. Sa voix nous manque. C’est en silence désormais qu’il nous parle...
Pour avoir longtemps « courtisé la nuit », le poète n’ignore pas celle qui « s’avance à pas de louve ». Mais son inquiétude est ailleurs, dans la brutalité qui s’est emparée du monde, la violence faite aux femmes ou le « grognement des tueurs souterrains », menaces auxquelles il objecte une « promesse d’aube » et un « parfum d’enfance », fidèle en cela aux vœux de son premier recueil, Les lignes de la main.

Jean Joubert né le 27 février 1928 à Chalette sur Long est décédé le 28 novembre 2015 à Montpellier

« Jardinier, arme-toi de ta sueur
salue le ciel,
remue la terre la plus noire,

A la saison de sève et d’espérance
sème les mots dans les sillons
et prie pour que la lune les protège.

Patiente, quand tour à tour
la pluie et le soleil
viendront secrètement louer
les noces sombres de la terre.

Et tu verras enfin jaillir de longues phrases
riches de fruits nouveaux
et d’oiseaux de lumière »

Jean Joubert (l’alphabet des songes-Ed.Bruno Doucey)

Son œuvre poétique principale :

Les lignes de la main ( Seghers 1955)
Poèmes d’absence ( Gallimard 1959)
Corps désarmé à la merci des arbres ( 1969 Chambelland)
Saison d’appel ( Grasset1973)
L’alphabet des ombres ( Bruno Doucey 2014)
Longtemps j’ai courtisé la nuit (Bruno Doucey 2016)

Inscrivez-vous à notre Info-Lettre