Imprimer

Darius Milhaud et la Provence

Darius Milhaud et la Provence

avec

Gérard Sutton : Premier prix de thèse d’Histoire de la musique et de la danse, enseigne au C.N.R. de St Maur-des-Fossés, à la Schola Cantorum de Paris et au Conservatoire de Paris XIe. Président de Académie Musike et de l’association de l’Université du (...) Lire la biographie complète


Conférencier : Gérard Sutton
Chant : Céline Victores-Benavente
Piano : Wen Yin Tseng

Sujet d’études littéraires et politiques depuis le XVIème siècle, la Provence connaît au XIXème siècle un grand renouveau artistique avec le mouvement du Félibrige incarné par Frédéric Mistral.
En 1892 naît à Marseille le compositeur Darius Milhaud (1892-1974) qui fait d’Aix-en-Provence la capitale d’une Provence idéale qui irait de Jérusalem à Rio de Janeiro.
C’est au cœur de cet espace géographique matriciel que le musicien vit une grande expérience mystique qui détermine son écriture musicale. Comment, par la polytonalité et la pluri-temporalité, traduire simultanément la diversité et l’unité du monde, réunir ce qui est séparé tout en conservant à chaque élément une figure distincte ?
A la manière de Paul Claudel, ce « Français de Provence et de religion israélite » veut accéder au point de convergence de la « Joie » - dimension horizontale – et de l’« Amour » - dimension verticale de l’Art.

Darius Milhaud et la Provence

A consulter aussi

L’origine de la chrétienté

ET SI LA MORT N’ETAIT QU’UN PASSAGE ...

Architecture et géométrie sacrée, de l’Inde à l’Egypte antique

Les clés d’un nouveau paradigme : conscience et interrelations

Apprendre à méditer avec la musique des plantes


QRCode Darius Milhaud et la Provence - l'Agora

Inscrivez-vous à notre Info-Lettre