Les Intervenants de l'Agora

Grégoire Lacroix

Grégoire Lacroix

Bien que né sous le signe de la Balance, Grégoire Lacroix est un déséquilibré qui ne doit son salut qu’à la pratique régulière de la sieste et de l’humour nonchalant. Créatif tous azimuts et déconoclaste multimédia, il a longtemps cherché sa voie au risque de la trouver, ce qui arriva. Mais elle avait la forme d’un rond-point dont il prit toutes les branches à la fois : guitariste de jazz, créateur de photo-démontages, parolier, dessinateur de patates malencontreuses, fondateur de la philosophie évitiste, dialoguiste pour Claude Lelouch, écrivain.

En ce qui concerne ses livres, il publia d’abord les inoubliables « Poèmes Chevelus » puis les célèbres « Euphorismes ». La première édition des « Jazz Band » obtint le « Prix du Roman d’Espionnage Guitaristique ».

Le Flamant Noir eut l’excellente idée de reprendre les deux premiers tomes de cette série sous le titre de « Rapports Sectuels ».

On pourrait vous dire aussi qu’il est Membre de l’Académie Alphonse Allais et, même si on le cite déjà parfois de façon posthume, Grégoire est toujours vivant ! Qu’il a une passion de jeunesse pour les langues étrangères et les jeunes filles qui les pratiquaient. Elles expliquent sa vision mondialiste de la société humaine et sa capacité d’adaptation à la biodiversité. Cette vision est d’ailleurs agréablement compensée par une fierté très nationaliste dès qu’elle lui permet d’aborder le thème des fluides régénérateurs tels que Champagne, Bordeaux, Pastis ou Armagnac.

Enfin, sachez qu’il travaille sur de nouveaux écrits dont un troisième « Jazz Band », et d’autres romans tels que « Sans Homicide Fixe », « Terreur d’élite » et « Le Conte d’Agatha Christo », mais ça, c’est une autre histoire .
Grégoire Lacroix a aussi participé à l’écriture du dernier film de Claude Lelouch : « Chacun sa vie »

Grégoire Lacroix
Grégoire Lacroix - Euphorismes et humour nonchalant d’un déconoclaste

Inscrivez-vous à notre Info-Lettre